Selfie avec un élu suprémaciste estonien : Marine Le Pen dénonce "un festival d'attaques" - LCI  LCI

EUROPÉENNES- Marine Le Pen a posé ce mardi avec un militant estonien d'extrême droite dans le cadre de sa tournée européenne. Un "selfie" sur lequel les ...

Voir la couverture complète sur Google Actualités
Actualités ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019 : EUROPÉENNES- Marine Le Pen a posé ce mardi avec un militant estonien d'extrême droite dans le cadre de sa tournée européenne. Un "selfie" sur lequel les deux élus font un signe familier des groupes suprémacistes blancs. La présidente du RN a dit en ignorer la signification et dénonce un "festival d'attaques en cette fin de campagne".#ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019 : EUROPÉENNES- Marine Le Pen a posé ce mardi avec un militant estonien d'extrême droite dans le cadre de sa tournée européenne. Un "selfie" sur lequel les deux élus font un signe familier des groupes suprémacistes blancs. La présidente du RN a dit en ignorer la signification et dénonce un "festival d'attaques en cette fin de campagne".

Selfie avec un élu suprémaciste estonien : Marine Le Pen dénonce "un festival d'attaques" - LCI

De passage à Tallinn, la leader du Rassemblement national a été questionnée sur ses relations avec la Russie.De passage à Tallinn, la leader du Rassemblement national a été questionnée sur ses relations avec la Russie.

Mission séduction compliquée pour Marine Le Pen en Estonie

Marine Le Pen a fait un selfie controversé avec un militant radical estonien "suprémaciste", et a par la suite demandé à ce que le cliché soit retiré de Facebook. Marine Le Pen a fait un selfie controversé avec un militant radical estonien "suprémaciste", et a par la suite demandé à ce que le cliché soit retiré de Facebook. 

Polémique autour d'un selfie de Marine Le Pen faisant le signe des "suprémacistes" avec un Estonien

You have been blocked

“Marine Le Pen and Ruuben Kaalep, a well-known neo-nazi, being super happy here in Tallinn.”

Vahur Koorits on Twitter: "Marine Le Pen and Ruuben Kaalep, a well-known neo-nazi, being super happy here in Tallinn.… "

Sur la photo, la présidente du Rassemblement national fait également ce geste, mais dit en ignorer la signification. Elle a rapidement demandé à ce que le cliché soit retiré du profil Facebook du militant, qui se présente comme suprémaciste.Sur la photo, la présidente du Rassemblement national fait également ce geste, mais dit en ignorer la signification. Elle a rapidement demandé à ce que le cliché soit retiré du profil Facebook du militant, qui se présente comme suprémaciste.

Marine Le Pen fait un selfie avec un militant d'extrême droite estonien... auteur d'un geste suprémaciste

“Je n’avais jamais entendu parler d’une autre signification à ce geste pour moi tout à fait anodin", s'est défendue la présidente du RN à propos du signe bien connu des suprémacistes blancs.“Je n’avais jamais entendu parler d’une autre signification à ce geste pour moi tout à fait anodin", s'est défendue la présidente du RN à propos du signe bien connu des suprémacistes blancs.

Le selfie en Estonie de Marine Le Pen avec un suprémaciste en Estonie | Le Huffington Post

Elle avait été invitée à faire ce signe lors d’un selfie avec un militant d’un parti d’extrême droite allié du RN en EstonieElle avait été invitée à faire ce signe lors d’un selfie avec un militant d’un parti d’extrême droite allié du RN en Estonie

Elections européennes: Marine Le Pen se défend après avoir fait un geste de ralliement des suprémacistes blancs

Sur le cliché, publié sur Facebook puis retiré, Marine Le Pen fait un geste familier des suprémacistes blancs, dont elle a dit ignorer la signification Marine Le Pen s’est fait prendre en photo Sur le cliché, publié sur Facebook puis retiré, Marine Le Pen fait un geste familier des suprémacistes blancs, dont elle a dit ignorer la signification

Marine Le Pen fait un selfie controversé avec un militant estonien suprémaciste blanc - Sud Ouest.fr

Sur la photo, on peut voir la présidente du Rassemblement national faire le signe « ok » avec ses doigts. Un symbole utilisé par les partisans de la supériorité de la race blanche, notamment aux États-Unis.Sur la photo, on peut voir la présidente du Rassemblement national faire le signe « ok » avec ses doigts. Un symbole utilisé par les partisans de la supériorité de la race blanche, notamment aux États-Unis.

Un selfie de Marine Le Pen avec un militant estonien suprémaciste fait polémique

Marine Le Pen s'est fait prendre en photo mardi 14 mai en Estonie avec un militant radical du parti d'extrême droite local Ekre, cliché sur lequel les deux responsables font un signe familier des suprémacistes blancs. La présidente du Rassemblement national (RN) assure qu'elle ignorait la signification d'un tel geste. En visite en Estonie mardi 14 mai, Marine Le Pen a fait un selfie avec un militant radical du parti d'extrême droite local, Ekre. Sur ce cliché, la présidente du Rassemblement national (RN) et l'Estonien Ruuben Kaalep forment un cercle avec le pouce et l'index, les trois autres doigts levés.  Figure bien connue des plongeurs sous-marins pour signifier "OK", cette position de la main a néanmoins depuis été reprise par les partisans de la supériorité de la race blanche aux États-Unis. Le tueur de Christchurch (Nouvelle-Zélande), Brenton Tarrant, a également fait ce signe lors de son inculpation après avoir assassiné 51 fidèles dans des mosquées.  Un geste très controversé, dont Marine Le Pen assure qu'elle ignorait la signification. "J'ai fait un selfie à sa demande avec un signe, pour moi, de 'OK'. J'ai été informée que ce signe pouvait avoir une autre signification. Dès que j'en ai eu connaissance j'ai immédiatement exigé que (la photo) soit supprimée" du compte Facebook du militant, a-t-elle expliqué à l'AFP. La responsable du RN a ajouté : "Je n'avais jamais entendu parler d'une autre signification à ce geste pour moi tout à fait anodin." "C'est le signe international des plongeurs pour dire que tout est OK", s'est-elle encore défendue mercredi matin sur France 2, soulignant qu'Emmanuel Macron l'utilisait également. La photo a été effacée depuis, mais certains ont eu le temps de faire une capture d'écran du compte Facebook du militant qui se présente sur Twitter comme un "suprémaciste finno-ougrien". Le parti Ekre, qui a défrayé la chronique pour compter dans ses rangs des personnes condamnées pour des actes de violences et des sympathisants néo-nazis, a fait une percée aux législatives du 3 mars. Il siège depuis le 24 avril dans le gouvernement dirigé par le centriste Juri Ratas, mais ne dispose d'aucun eurodéputé. Marine Le Pen s'est fait prendre en photo mardi 14 mai en Estonie avec un militant radical du parti d'extrême droite local Ekre, cliché sur lequel les deux responsables font un signe familier des suprémacistes blancs. La présidente du Rassemblement national (RN) assure qu'elle ignorait la signification d'un tel geste. En visite en Estonie mardi 14 mai, Marine Le Pen a fait un selfie avec un militant radical du parti d'extrême droite local, Ekre. Sur ce cliché, la présidente du Rassemblement national (RN) et l'Estonien Ruuben Kaalep forment un cercle avec le pouce et l'index, les trois autres doigts levés.  Figure bien connue des plongeurs sous-marins pour signifier "OK", cette position de la main a néanmoins depuis été reprise par les partisans de la supériorité de la race blanche aux États-Unis. Le tueur de Christchurch (Nouvelle-Zélande), Brenton Tarrant, a également fait ce signe lors de son inculpation après avoir assassiné 51 fidèles dans des mosquées.  Un geste très controversé, dont Marine Le Pen assure qu'elle ignorait la signification. "J'ai fait un selfie à sa demande avec un signe, pour moi, de 'OK'. J'ai été informée que ce signe pouvait avoir une autre signification. Dès que j'en ai eu connaissance j'ai immédiatement exigé que (la photo) soit supprimée" du compte Facebook du militant, a-t-elle expliqué à l'AFP. La responsable du RN a ajouté : "Je n'avais jamais entendu parler d'une autre signification à ce geste pour moi tout à fait anodin." "C'est le signe international des plongeurs pour dire que tout est OK", s'est-elle encore défendue mercredi matin sur France 2, soulignant qu'Emmanuel Macron l'utilisait également. La photo a été effacée depuis, mais certains ont eu le temps de faire une capture d'écran du compte Facebook du militant qui se présente sur Twitter comme un "suprémaciste finno-ougrien". Le parti Ekre, qui a défrayé la chronique pour compter dans ses rangs des personnes condamnées pour des actes de violences et des sympathisants néo-nazis, a fait une percée aux législatives du 3 mars. Il siège depuis le 24 avril dans le gouvernement dirigé par le centriste Juri Ratas, mais ne dispose d'aucun eurodéputé.

Marine Le Pen se défend après un geste controversé

En photo avec un suprémaciste revendiqué, Marine Le Pen a fait un geste familier des partisans de la supériorité blanche, le prenant (selon elle) pour un « O.K. ».En photo avec un suprémaciste revendiqué, Marine Le Pen a fait un geste familier des partisans de la supériorité blanche, le prenant (selon elle) pour un « O.K. ».

Marine Le Pen fait un signe suprémaciste « à son insu » lors d’un selfie en Estonie

You have been blocked

La cheffe du Rassemblement national doit se rendre en Estonie ce mardi.La cheffe du Rassemblement national doit se rendre en Estonie ce mardi.

Marine Le Pen en Slovaquie pour tenter d'unir les nationalistes en Europe | Euronews

Marine Le Pen est en tournée en Europe à la rencontre des partis d'extrême droite dans le cadre des élections européennes. Ce mardi, elle était en Estonie où elle a rencontré les militants du parti d'extrême droite local Ekre. Dans un selfie publié sur Facebook, on la voit avec Ruuben Kaalep, un jeuMarine Le Pen est en tournée en Europe à la rencontre des partis d'extrême droite dans le cadre des élections européennes. Ce mardi, elle était en Estonie où elle a rencontré les militants du parti d'extrême droite local Ekre. Dans un selfie publié sur Facebook, on la voit avec Ruuben Kaalep, un jeu

Marine Le Pen : nouvelle polémique après une photo avec un suprémaciste estonien | La Nouvelle Tribune

Sur le cliché, la patronne du RN et un militant radical local font un signe familier des suprémacistes blancs. Marine Le Pen dit tout ignorer de la signification du geste.Sur le cliché, la patronne du RN et un militant radical local font un signe familier des suprémacistes blancs. Marine Le Pen dit tout ignorer de la signification du geste.

Sur un selfie, Marine Le Pen fait le geste des suprémacistes - L'Express

L'actualité et la culture vue par les Inrocks : actualité culturelle, actualité politique et de société, critiques d'albums et films, musique, cinéma et littérature. Tout un magazine culturel sur lesinrocks.com

En Estonie, Marine Le Pen a fait le geste des suprémacistes sur un selfie - Les Inrocks

Le cliché, pris avec un militant du parti d'extrême droite Ekre, montrait Marine Le Pen faisant un signe familier des suprémacistes blancs. La prés...Le cliché, pris avec un militant du parti d'extrême droite Ekre, montrait Marine Le Pen faisant un signe familier des suprémacistes blancs. La prés...

Polémique après un selfie de Marine Le Pen en Estonie