Le Défenseur des droits dénonce "un profilage racial et social" lors des contrôles d'identité à Paris  franceinfo

Selon le "JDD", Jacques Toubon a demandé début avril une inspection conjointe de l'IGPN et des affaires sociales dans l'ensemble des commissariats ...

Voir la couverture complète sur Google Actualités
Selon le "JDD", Jacques Toubon a demandé début avril une inspection conjointe de l'IGPN et des affaires sociales dans l'ensemble des commissariats parisiens, afin d'évaluer "l'étendue des pratiques discriminatoires".

Le Défenseur des droits dénonce "un profilage racial et social" lors des contrôles d'identité à Paris

Le Défenseur des droits Jacques Toubon a demandé au ministre de l’Intérieur "une inspection de l’ensemble" des commissariats parisiens, dont certains ont donné ces dernières années des "ordres et des consignes discriminatoires" visant notamment les SDF et les Roms.

A la Une | SDF, Roms... : des pratiques discriminatoires de la police pointées du doigt

L’affaire remonte à 2014, lorsqu’une note interne de la préfecture de police de Paris ordonnait de localiser les familles de Roms et de les évincer systématiquementL’affaire remonte à 2014, lorsqu’une note interne de la préfecture de police de Paris ordonnait de localiser les familles de Roms et de les évincer systématiquement

Jacques Toubon dénonce le «profilage racial et social» de la préfecture de police de Paris

En avril 2014, "Le Parisien" avait révélé une note interne préconisant des évictions systématiques de ’SDF et de Roms".En avril 2014, "Le Parisien" avait révélé une note interne préconisant des évictions systématiques de ’SDF et de Roms".

Jacques Toubon dénonce le "profilage racial et social" de la police parisienne | Le Huffington Post

Jacques Toubon dénonce le «profilage racial et social» qui a pu être effectué lors de contrôles d’identité dans la capitale. Il réclame une inspection pour évaluer ces «pratiques discriminatoires».Jacques Toubon dénonce le «profilage racial et social» qui a pu être effectué lors de contrôles d’identité dans la capitale. Il réclame une inspection pour évaluer ces «pratiques discriminatoires».

Paris: le Défenseur des droits dénonce des «ordres illégaux» de la police

Le Défenseur des droits réclame "une inspection" des commissariats à la suite d'"ordres discriminatoires" et d'"évictions systématiques de 'SDF et de Roms'".Le Défenseur des droits réclame "une inspection" des commissariats à la suite d'"ordres discriminatoires" et d'"évictions systématiques de 'SDF et de Roms'".

Dans une décision révélée par le "JDD", dimanche, Jacques Toubon dénonce "des ordres manifestement illégaux" enjoignant les fonctionnaires de certains arrondissements à procéder à des contrôles discriminatoires à partir de 2012. Dans une décision révélée par le "JDD", dimanche, Jacques Toubon dénonce "des ordres manifestement illégaux" enjoignant les fonctionnaires de certains arrondissements à procéder à des contrôles discriminatoires à partir de 2012. 

Des "consignes discriminatoires" ont été données dans des commissariats parisiens, selon le Défenseur des droits

Il s'érige contre le "profilage racial et social" lors des contrôles d'identité, après une affaire déjà révélée par Le Parisien en 2014. La préfecture de police de Paris est dans le collimateur du défenseur des droits, Jacques Toubon. Dans une note consultée par Le Journal du Dimanche, datant du 2 avril, et publiée dimanche 14 avril, ce dernier "remet en question les pratiques de la préfecture de police de Paris en matière de contrôles", indique l'hebdomadaire. L'affaire avait d'ores et déjà été révélée par Le Parisien en 2014. Une note interne, destinée au commissariat du 6e arrondissement de la capitale, stipulait de "recenser ou évincer les Roms, avec ou sans enfants, avec ou sans animaux". Cette fois-ci, Jacques Toubon indique dans son rapport que "des ordres et des consignes discriminatoires enjoignant à procéder à des contrôles d'identité de 'bandes de Noirs et de Nord-Africains, et des évictions systématiques des 'SDF et des Roms' ont été diffusés". Une évaluation sur "l'étendue de ces pratiques discriminatoires" demandée Concernant ces notes explosives, révélées par un policier du commissariat du 4e arrondissement, le défenseur des droits commente: "Une telle pratique par les forces de l'ordre repose sur un profilage de personnes sur des critères exclusivement liés à ce qu'elles sont: leur apparence physique, leur origine, leur appartenance vraie ou supposée à une ethnie ou une race". Il ajoute qu'il s'agit d'un "profilage racial et social contraire aux normes prohibant les discriminations". Jacques Toubon ne compte pas en rester là: le procureur de Paris, à qui le rapport a été envoyé, pourrait engager des poursuites. En outre, il demande également à l'Inspection générale de la police nationale et de celle des affaires sociales d'évaluer "l'étendue de ces pratiques discriminatoires". Il s'érige contre le "profilage racial et social" lors des contrôles d'identité, après une affaire déjà révélée par Le Parisien en 2014. La préfecture de police de Paris est dans le collimateur du défenseur des droits, Jacques Toubon. Dans une note consultée par Le Journal du Dimanche, datant du 2 avril, et publiée dimanche 14 avril, ce dernier "remet en question les pratiques de la préfecture de police de Paris en matière de contrôles", indique l'hebdomadaire. L'affaire avait d'ores et déjà été révélée par Le Parisien en 2014. Une note interne, destinée au commissariat du 6e arrondissement de la capitale, stipulait de "recenser ou évincer les Roms, avec ou sans enfants, avec ou sans animaux". Cette fois-ci, Jacques Toubon indique dans son rapport que "des ordres et des consignes discriminatoires enjoignant à procéder à des contrôles d'identité de 'bandes de Noirs et de Nord-Africains, et des évictions systématiques des 'SDF et des Roms' ont été diffusés". Une évaluation sur "l'étendue de ces pratiques discriminatoires" demandée Concernant ces notes explosives, révélées par un policier du commissariat du 4e arrondissement, le défenseur des droits commente: "Une telle pratique par les forces de l'ordre repose sur un profilage de personnes sur des critères exclusivement liés à ce qu'elles sont: leur apparence physique, leur origine, leur appartenance vraie ou supposée à une ethnie ou une race". Il ajoute qu'il s'agit d'un "profilage racial et social contraire aux normes prohibant les discriminations". Jacques Toubon ne compte pas en rester là: le procureur de Paris, à qui le rapport a été envoyé, pourrait engager des poursuites. En outre, il demande également à l'Inspection générale de la police nationale et de celle des affaires sociales d'évaluer "l'étendue de ces pratiques discriminatoires".

Le défenseur des droits Jacques Toubon dénonce les "consignes discriminatoires" de la police parisienne

RT France a eu accès à une décision du Défenseur des droits prochainement publiée. Selon ce document, un commissariat parisien se serait livré à des contrôles abusifs à l'encontre des personnes d'origine africaine, rom et des SDF de 2012 à 2018.RT France a eu accès à une décision du Défenseur des droits prochainement publiée. Selon ce document, un commissariat parisien se serait livré à des contrôles abusifs à l'encontre des personnes d'origine africaine, rom et des SDF de 2012 à 2018.

Roms, Africains, SDF : la police parisienne a-t-elle encouragé le contrôle au faciès ? (ENQUETE) — RT en français

Le «profilage racial et social» par la police parisienne dénoncé par le Défenseur des droits. L'affaire avait été révélée il y a cinq ans par Le Parisien qui publiait des extraits d'une note explosive interne au commissariat du 6e arrondissement de Paris ordonnant de «recenser et d'évincerL'affaire avait été révélée il y a cinq ans par Le Parisien qui publiait des extraits d'une note explosive interne au commissariat du 6e arrondissement de Paris ordonnant de «recenser et d'évincer

Le «profilage racial et social» par la police parisienne dénoncé par le Défenseur des droits

Dans une récente décision, révélée par le JDD, le Défenseur des droits remet en question les pratiques de la préfecture de police de Paris en matière de contrôles d'identité.Dans une récente décision, révélée par le JDD, le Défenseur des droits remet en question les pratiques de la préfecture de police de Paris en matière de contrôles d'identité.

Dans un rapport, Toubon dénonce le « profilage racial et social » effectué par la police parisienne

Actualités Police: POLÉMIQUE - Dans une décision datée du 2 avril 2019 que le Journal du dimanche s'est procurée, le défenseur des droits pointe du doigt certaines méthodes de la police notamment concernant les contrôles d'identité dans quelques quartiers touristiques de la capitale. Jacques Toubon dénonce notamment des "ordres illégaux" qui auraient été donnés selon des critères bien particuliers.#Police: POLÉMIQUE - Dans une décision datée du 2 avril 2019 que le Journal du dimanche s'est procurée, le défenseur des droits pointe du doigt certaines méthodes de la police notamment concernant les contrôles d'identité dans quelques quartiers touristiques de la capitale. Jacques Toubon dénonce notamment des "ordres illégaux" qui auraient été donnés selon des critères bien particuliers.

Contrôles d'identité à Paris : le défenseur des droits dénonce des "ordres illégaux" - LCI

La préfecture de police de Paris a reçu des consignes sur le «profilage racial et social» durant les contrôles d'identité de «bandes de Noirs et de Nord-Africains» et sur «des évictions systématiques de "SDF et de Roms"», dénonce un rapport du défenseur des droits, Jacques Toubon, consulté par le JDD.La préfecture de police de Paris a reçu des consignes sur le «profilage racial et social» durant les contrôles d'identité de «bandes de Noirs et de Nord-Africains» et sur «des évictions systématiques de "SDF et de Roms"», dénonce un rapport du défenseur des droits, Jacques Toubon, consulté par le JDD.

La police de Paris donne-t-elle des «consignes discriminatoires» sur les Noirs? - Sputnik France

Dans le Journal du Dimanche, Jacques Toubon, le défenseur des droits évoque le rapport qu’il a rédigé sur des pratiques manifestement illégales de « profilage racial et social » ordonnées par le préfet de police de Paris.Dans le Journal du Dimanche, Jacques Toubon, le défenseur des droits évoque le rapp...

Défenseur des droits: Jacques Toubon dénonce les consignes discriminatoires de la police parisienne

Une décision du défenseur des droits Jacques Toubon dénonce "des ordres illégaux" ainsi qu'un "profilage racial et social" lors de contrôles d'identité de la police à Paris.Une décision du défenseur des droits Jacques Toubon dénonce "des ordres illégaux" ainsi qu'un "profilage racial et social" lors de contrôles d'identité de la police à Paris.

EXCLUSIF. Le "J'accuse" de Jacques Toubon au préfet de police à Paris

Dans un avis, rendu public par le « Journal du dimanche », Jacques Toubon dénonce ces pratiques, menées dans des commissariats parisiens, notamment à l’encontre des « SDF et des Roms ».Dans un avis, rendu public par le « Journal du dimanche », Jacques Toubon dénonce ces pratiques, menées dans des commissariats parisiens, notamment à l’encontre des « SDF et des Roms ».

Le Défenseur des droits dénonce « des ordres discriminatoires » diffusés dans des commissariats parisiens