Fin du Grand débat. Emmanuel Macron s’exprimera lundi à la télévision  Ouest-France

Le président de la République parlera finalement lundi 15 avril à 20 h à la télévision afin de clôturer le Grand débat par une série d'annonces, a annoncé ...

Voir la couverture complète sur Google Actualités

You have been blocked

Quitte ou double pour Emmanuel Macron ? Le chef de l’Etat est attendu au tournant, tout comme les annonces qu’il doit prononcer pour clôturer le grand débat national et ce n’est pas Gérard Larcher qui dira le contraire. Interrogé dans Le Figaro ce samedi 13 avril, le président du Sénat affirme qu’Emmanuel Macron « n’aura pas de seconde chance » alors que s’ouvre pour lui « l’acte II de son quinquennat ».Quitte ou double pour Emmanuel Macron ? Le chef de l’Etat est attendu au tournant, tout comme les annonces qu’il doit prononcer pour clôturer le grand débat national et ce n’est pas Gérard Larcher qui dira le contraire. Interrogé dans Le Figaro ce samedi 13 avril, le président du Sénat affirme qu’Emmanuel Macron « n’aura pas de seconde chance » alors que s’ouvre pour lui « l’acte II de son quinquennat ».

Gilets jaunes : pour Larcher, Macron “n'aura pas de seconde chance” | Valeurs actuelles

Retour sur dix dates majeures de la crise des "gilets jaunes" avant l'acte 22 samedi, et dans l'attente des premières annonces du président Macron.Retour sur dix dates majeures de la crise des "gilets jaunes" avant l'acte 22 samedi, et dans l'attente des premières annonces du président Macron.

La crise des "gilets jaunes" en dix dates

Le président du Sénat assure que les mesures ne "pourront pas être uniquement cosmétiques ou purement institutionnelles" pour satisfaire les Français.Le président du Sénat assure que les mesures ne "pourront pas être uniquement cosmétiques ou purement institutionnelles" pour satisfaire les Français.

Panorama des pistes envisagées, qui font débat ou écartées au sein de l'exécutif, avant l'annonce attendue dans les prochains jours des mesures d'Emmanuel Macron pour relancer son quinquennat chahuté par la crise des "gilets jaunes". - ENVISAGÉ :Panorama des pistes envisagées, qui font débat ou écartées au sein de l'exécutif, avant l'annonce attendue dans les prochains jours des mesures d'Emmanuel Macron pour relancer son quinquennat chahuté par la crise des "gilets jaunes". - ENVISAGÉ :

[AFP] Grand débat : multitude de pistes pour éviter la sortie de route | Clicanoo.re

OPINION. Après le Grand Débat National, quels enseignements peut-on en tirer...OPINION. Après le Grand Débat National, quels enseignements peut-on en tirer ? Par Jean-Christophe Gallien, professeur associé à l'Université de Paris 1-Panthéon Sorbonne, président de j c g a.

Et maintenant, Emmanuel Macron est seul

“Macron’s grand debat: before jumping to conclusions take the time to look at whom actually took part. Not the #GiletsJaunes types but Macron’s electoral base #GrandDebat”

Alberto Alemanno on Twitter: "Macron’s grand debat: before jumping to conclusions take the time to look at whom actually took part. Not the #GiletsJaunes types but Macron’s electoral base #GrandDebat"

“My thanks to President @EmmanuelMacron for the call today. We had a good conversation on how Canada & France can work together to fight hatred & extremism, and also talked about the jobs & opportunities that CETA is creating in both our countries: https://t.co/Ue3rMGZzPO”

Justin Trudeau on Twitter: "My thanks to President @EmmanuelMacron for the call today. We had a good conversation on how Canada & France can work together to fight hatred & extremism, and also talked about the jobs & opportunities that CETA is creating in both our countries: https://t.co/Ue3rMGZzPO"

“Sur @SkyNews ce matin ⤵️ #Brexit : Is @EmmanuelMacron running out of patience? "The President really believes that if a referendum is held, the outcome has to be respected. However, there is something we cannot do, collectively, and that is decide what the British people want””

Alexandre Holroyd on Twitter: "Sur @SkyNews ce matin ⤵️ #Brexit : Is @EmmanuelMacron running out of patience? "The President really believes that if a referendum is held, the outcome has to be respected. However, there is something we cannot do, collectively, and that is decide what the British people want”… https://t.co/MPOkYLiBfz"

“Nervousness at #EUCO that France's @EmmanuelMacron could make things tricky at closed-door #Brexit meeting of EU27 given opposition to long extension "It could all go belly up as soon as the French president speaks" a source says. He may choose to be last of 27 leaders to speak”

Deborah Haynes on Twitter: "Nervousness at #EUCO that France's @EmmanuelMacron could make things tricky at closed-door #Brexit meeting of EU27 given opposition to long extension "It could all go belly up as soon as the French president speaks" a source says. He may choose to be last of 27 leaders to speak"

Enfermé à l'Élysée, Emmanuel Macron prépare le discours de conclusion de son grand débat. Son entourage promet une réponse "puissante et concrète", espérant mettre fin à l'exaspération des gilets jaunes, et relancer un quinquennat ébranlé par cette crise.

France/Monde | Le grand débat est fini, Macron prépare sa réponse "puissante et concrète"

Alors qu’Emmanuel Macron doit effectuer dans les prochains jours son annonce post-Grand Débat, retour sur les principales mesures en jeu.  Panorama des pistes envisagées, qui font débat ou Alors qu’Emmanuel Macron doit effectuer dans les prochains jours son annonce post-Grand Débat, retour sur les principales mesures en jeu. 

Grand Débat : les pistes pour éviter la sortie de route - Sud Ouest.fr

Panorama des pistes envisagées, qui font débat ou écartées au sein de l'exécutif, avant l'annonce attendue dans les prochains jours des mesures d'E...Panorama des pistes envisagées, qui font débat ou écartées au sein de l'exécutif, avant l'annonce attendue dans les prochains jours des mesures d'E...

Grand débat: multitude de pistes pour éviter la sortie de route - Le Point

En début de semaine, le président de la République doit annoncer les mesures envisagées par le gouvernement dans le cadre du Grand Débat, qui s'est achevé le 15 mars dernier. Emmanuel Macron va répondre à la rue. Dans une allocution dont la forme n'a pas encore été arrêtée, le président va annoncer les pistes retenues par le gouvernement pour sortir de la crise des gilets jaunes. Si le Premier ministre, Edouard Philippe, a déjà annoncé une baisse des impôts, c'est au chef de l'Etat que revient la tâche d'annoncer les mesures dans leur ensemble. Emmanuel Macron, qui sait que les Français attendent des annonces fortes et symboliques, est attendu au tournant. Avec le bilan de cette vaste consultation nationale vient le temps deux du quinquennat du président. Certaines mesures ont ainsi été largement évoquées depuis le 15 mars, comme une réforme de l'ENA, la prise en compte du vote blanc, l'introduction d'une part de proportionnelle aux élections législatives ou encore une baisse de l'impôt sur le revenu. Pas de "seconde chance" pour Macron Emmanuel Macron n'aura pas de "seconde chance", a lancé Gérard Larcher, dans un entretien au Figaro. "Le président va devoir annoncer certaines mesures dans un temps court et parallèlement lancer des chantiers de plus long terme au-delà des pulsions du moment", estime le président du Sénat. "Les réponses ne pourront pas être uniquement cosmétiques ou purement institutionnelles. Il lui faudra faire preuve de pédagogie dans ses choix, présenter un calendrier et une méthode. Les Français ont besoin de confiance et de rassemblement, d'un nouveau souffle et pas de 'coups'", continue le sénateur d'opposition de droite (LR).   Les mesures post-grand débat seront faites de "compromis" et "s'étaleront dans le temps", a de son côté indiqué la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. "Dès lors que la sortie de ce grand débat ne peut pas se résumer à quelques mesures symboliques, et qu'il s'agit vraiment de changer le cadre de notre projet national, de toute évidence ces réponses s'étaleront dans le temps", a déclaré l'ancienne conseillère du chef de l'Etat à l'Elysée, sur CNews. "Le président de la République aura à fixer un cap, aura à fixer une stratégie, sans doute à faire peut-être des annonces plus précises et ensuite les ministres auront à décliner les choses dans le temps", a-t-elle ajouté.En début de semaine, le président de la République doit annoncer les mesures envisagées par le gouvernement dans le cadre du Grand Débat, qui s'est achevé le 15 mars dernier. Emmanuel Macron va répondre à la rue. Dans une allocution dont la forme n'a pas encore été arrêtée, le président va annoncer les pistes retenues par le gouvernement pour sortir de la crise des gilets jaunes. Si le Premier ministre, Edouard Philippe, a déjà annoncé une baisse des impôts, c'est au chef de l'Etat que revient la tâche d'annoncer les mesures dans leur ensemble. Emmanuel Macron, qui sait que les Français attendent des annonces fortes et symboliques, est attendu au tournant. Avec le bilan de cette vaste consultation nationale vient le temps deux du quinquennat du président. Certaines mesures ont ainsi été largement évoquées depuis le 15 mars, comme une réforme de l'ENA, la prise en compte du vote blanc, l'introduction d'une part de proportionnelle aux élections législatives ou encore une baisse de l'impôt sur le revenu. Pas de "seconde chance" pour Macron Emmanuel Macron n'aura pas de "seconde chance", a lancé Gérard Larcher, dans un entretien au Figaro. "Le président va devoir annoncer certaines mesures dans un temps court et parallèlement lancer des chantiers de plus long terme au-delà des pulsions du moment", estime le président du Sénat. "Les réponses ne pourront pas être uniquement cosmétiques ou purement institutionnelles. Il lui faudra faire preuve de pédagogie dans ses choix, présenter un calendrier et une méthode. Les Français ont besoin de confiance et de rassemblement, d'un nouveau souffle et pas de 'coups'", continue le sénateur d'opposition de droite (LR).   Les mesures post-grand débat seront faites de "compromis" et "s'étaleront dans le temps", a de son côté indiqué la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. "Dès lors que la sortie de ce grand débat ne peut pas se résumer à quelques mesures symboliques, et qu'il s'agit vraiment de changer le cadre de notre projet national, de toute évidence ces réponses s'étaleront dans le temps", a déclaré l'ancienne conseillère du chef de l'Etat à l'Elysée, sur CNews. "Le président de la République aura à fixer un cap, aura à fixer une stratégie, sans doute à faire peut-être des annonces plus précises et ensuite les ministres auront à décliner les choses dans le temps", a-t-elle ajouté.

Attendez-vous des mesures fortes après le Grand Débat?

Le chef de l'État devrait prendre la parole dans les prochains jours, en réponse à la crise des "gilets jaunes" qui dure depuis cinq mois.

"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron prépare sa réponse

Le président annoncera ces jours prochains les mesures qu’il compte prendre pour tenter de mettre fin à la crise sociale qui a débuté en novembre avec les gilets jaunes. Un exercice délicat. Voici les pistes.

France-Monde | Sortie du grand débat : voici les pistes du gouvernement

Attendu par les gilets jaunes après la restitution des résultats du Grand débat, le président de la République doit convaincre si il veut sauver son mandat.Attendu par les gilets jaunes après la restitution des résultats du Grand débat, le président de la République doit convaincre si il veut sauver son mandat.

« Il s’agit de sauver son mandat »: Emmanuel Macron au pied du mur après le grand débat

Actualités Politique : POLITIQUE - Emmanuel Macron s'exprimera lundi à 20 heures à la télévision. Le président de la République doit annoncer des mesures choc destinées à conclure le Grand débat. Il souhaite faire de cette allocution le tournant de son quinquennat, ébranlé par la crise des Gilets jaunes.#Politique : POLITIQUE - Emmanuel Macron s'exprimera lundi à 20 heures à la télévision. Le président de la République doit annoncer des mesures choc destinées à conclure le Grand débat. Il souhaite faire de cette allocution le tournant de son quinquennat, ébranlé par la crise des Gilets jaunes.

Grand débat : quelles mesures Emmanuel Macron va-t-il annoncer lundi soir ? - LCI

Après trois mois de débat, Emmanuel Macron prépare son allocution télévisée, prévue en début de semaine, et les mesures qu'il dévoilera. Son entourage annonce "une surprise". L'enjeu : se relancer et se projeter vers l'acte 2 de son quinquennat.Après trois mois de débat, Emmanuel Macron prépare son allocution télévisée, prévue en début de semaine, et les mesures qu'il dévoilera. Son entourage annonce "une surprise". L'enjeu : se relancer et se projeter vers l'acte 2 de son quinquennat.

Sortie du grand débat : Emmanuel Macron est attendu au tournant

L'étalement du "grand débat" et les ambiguïtés d'Emmanuel Macron ont réactivé le clivage droite-gauche dans le camp présidentiel. Pendant que les ministres issus des Républicains jouent leur partition, certains proches du président rêvent d'un rééquilibrage à gauche, avec à la clé une nomination de Jean-Yves Le Drian à Matignon.L'étalement du "grand débat" et les ambiguïtés d'Emmanuel Macron ont réactivé le clivage droite-gauche dans le camp présidentiel. Pendant que les ministres issus des Républicains jouent leur partition, certains proches du président rêvent d'un rééquilibrage à gauche, avec à la clé une nomination de Jean-Yves Le Drian à Matignon.

Alors que revoilà le clivage droite-gauche à LREM, ou la fin du mirage macroniste

Le week-end s'annonce studieux pour Emmanuel Macron avant l'annonce, dans les tout prochains jours, de mesures choc destinées à conclure le grand débat et relancer un quinquennat ébranlé par la Le week-end s'annonce studieux pour Emmanuel Macron avant l'annonce, dans les tout prochains jours, de mesures choc destinées à conclure le grand débat et relancer un quinquennat ébranlé par la crise des "gilets jaunes".