1. Amende de la DGCCRF : pour Intermarché "la...  LSA
  2. Thierry Cotillard, président d'Intermarché : « Il est inimaginable que les multinationales ne fassent l'objet d'aucune contrainte »  L'Obs
  3. Négociations commerciales : Intermarché réclame l'égalité de traitement avec les industriels  Les Échos
  4. Afficher la Couverture complète sur Google Actualités
Distributeurs : Fin 2019, la DGCCRF sanctionné trois distributeurs de plus de 4,3 millions d’amendes administratives au total pour ne pas avoir... - Dossiers LSA Conso Thierry Cotillard est remonté contre la partialité de l’amende dont a été sanctionné Intermarché. Il trouve « inimaginable » que les multinationales ne fassent l'objet d'aucune contrainte, car selon lui, elles ont une part de responsabilité dans la signature de contrats hors délai.

You have been blocked

Thierry Cotillard, le président du réseau de magasins indépendants reconnaît avoir dépassé la date du 1er mars qui borne selon la loi la période de discussion des prix d'achat avec ses fournisseurs, ce qui lui a valu une amende. Ils estiment cependant que la douzaine d'industriels concernés aurait dû eux aussi être sanctionnés.Thierry Cotillard, le président du réseau de magasins indépendants reconnaît avoir dépassé la date du 1er mars qui borne selon la loi la période de discussion des prix d'achat avec ses fournisseurs, ce qui lui a valu une amende. Ils estiment cependant que la douzaine d'industriels concernés aurait dû eux aussi être sanctionnés.