"Une sale crasse", "une épreuve" : les militants pro-Griveaux sonnés après la déflagration  LCIAfficher la Couverture complète sur Google Actualités
RÉACTIONS - Coup de tonnerre ce vendredi matin : Benjamin Griveaux renonce aux municipales parisiennes. La campagne électorale vire au cauchemar pour le candidat d'En Marche mais aussi pour ses militants. Qu'en pensent celles et ceux qui, jusqu'ici, ont fait campagne à ses côtés ? Nous les avons interviewés.#Politique : RÉACTIONS - Coup de tonnerre ce vendredi matin : Benjamin Griveaux renonce aux municipales parisiennes. La campagne électorale vire au cauchemar pour le candidat d'En Marche mais aussi pour ses militants. Qu'en pensent celles et ceux qui, jusqu'ici, ont fait campagne à ses côtés ? Nous les avons interviewés.

"Une sale crasse", "une épreuve" : les militants pro-Griveaux sonnés après la déflagration | LCI

14h44: Le Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'exprime14h44: Le Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'exprime"J'ai une émotion personnelle et de soutien" pour Benjamin GriveauxLa diffusion d'une vidéo intime de Benjamin Griveaux doit "évidemment être poursuivie"13h44: La secrétaire d'Etat Marlène

EN DIRECT - Municipales - Benjamin Griveaux abandonne et retire sa candidature après la publication de vidéo et de messages non authentifiés - Son avocat "poursuivra toutes les publications qui violeront la vie privée" de son client

You have been blocked

Le candidat LREM, en baisse dans les sondages, a décidé de retirer sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion d'une vidéo à caractère sexuel.Le candidat LREM, en baisse dans les sondages, a décidé de retirer sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion d'une vidéo à caractère sexuel.

Griveaux, la chute finale - Libération

Benjamin Griveaux ne méritait pas ça, la vie politique non plus, et l’éthique encore moins. La candidature de l’ex-porte parole du gouvernement a été balayée par la publication d’une séance de touche pipi mise en ligne par Piotr Pavlenski, un artiste russe exilé à qui on ne donnerait pas le Bon Dieu orthodoxe sans confession.Benjamin Griveaux ne méritait pas ça, la vie politique non plus, et l’éthique encore moins. La candidature de l’ex-porte parole du gouvernement a été balayée par la publication d’une séance de touche pipi mise en ligne par Piotr Pavlenski, un artiste russe exilé à qui on ne donnerait pas le Bon Dieu orthodoxe sans confession.

L’affaire Griveaux ou le temps du déballage permanent | Marianne

Artiste provocateur et sulfureux, qui poursuit désormais en France les performances radicales qui ont longtemps embarrassé le Kremlin, il justifie son action par la volonté de dénoncer l'hypocrisie en politique.

France/Monde | Qui est Piotr Pavlenski, l'homme qui a diffusé la vidéo de Griveaux ?

“J’adresse à Benjamin Griveaux, ainsi qu’à sa famille, mon soutien plein et entier dans cette épreuve. Je prends acte de sa décision difficile. L’attaque indigne qu’il subit est une menace grave pour notre démocratie.”

Cédric Villani on Twitter: "J’adresse à Benjamin Griveaux, ainsi qu’à sa famille, mon soutien plein et entier dans cette épreuve. Je prends acte de sa décision difficile. L’attaque indigne qu’il subit est une menace grave pour notre démocratie."

“Insoumis, ne participez d'aucune façon au règlement de compte dont Benjamin #Griveaux fait l'objet. La publication d'images intimes pour détruire un adversaire est odieuse. Refusons le naufrage voyeuriste de la vie publique du pays. Non, tous les coups ne sont pas permis.”

Jean-Luc Mélenchon on Twitter: "Insoumis, ne participez d'aucune façon au règlement de compte dont Benjamin #Griveaux fait l'objet. La publication d'images intimes pour détruire un adversaire est odieuse. Refusons le naufrage voyeuriste de la vie publique du pays. Non, tous les coups ne sont pas permis."

“Peu importe ce qu’on pense de Benjamin Griveaux aujourd’hui, cette histoire est profondément dégueulasse, et inquiétante pour la suite. La politique, cela ne doit pas, cela ne peut pas être ça. Ressaisissons-nous collectivement ou nous allons tous nous noyer dans la fange.”

Raphael Glucksmann on Twitter: "Peu importe ce qu’on pense de Benjamin Griveaux aujourd’hui, cette histoire est profondément dégueulasse, et inquiétante pour la suite. La politique, cela ne doit pas, cela ne peut pas être ça. Ressaisissons-nous collectivement ou nous allons tous nous noyer dans la fange."

“Un nouveau cap est franchi dans la dégradation de notre vie publique, au prix de la violation du droit le plus élémentaire de tout citoyen à la protection de sa vie privée. Je sais la violence monstrueuse à laquelle Benjamin Griveaux est soumis. C’est insupportable.”

François de Rugy on Twitter: "Un nouveau cap est franchi dans la dégradation de notre vie publique, au prix de la violation du droit le plus élémentaire de tout citoyen à la protection de sa vie privée. Je sais la violence monstrueuse à laquelle Benjamin Griveaux est soumis. C’est insupportable."

Connu sous le nom de « revenge porn », le fait de diffuser des vidéos intimes d'une tierce personne sur internet sans son accord est un délit en France depuis 2016.Connu sous le nom de « revenge porn », le fait de diffuser des vidéos intimes d'une tierce personne sur internet sans son accord est un délit en France depuis 2016.

Que risque-t-on à diffuser des images d'autrui à caractère sexuel?

Le retrait de l'ex-candidat LREM de la campagne municipale à Paris intervient après la mise en ligne de la vidéo intime par Piotr Pavlenski. L'artiste russe explique son choix à Libération. Benjamin Griveaux a finalement jeté l'éponge. A l'origine de cette affaire, une vidéo privée à caractère sexuel diffusée le 1er février par Piotr Pavlenski. L'artiste russe a téléphoné à Libération jeudi soir. Il affirme au quotidien tenir cette vidéo d'une "source" qui avait une relation consentie avec Benjamin Griveaux. Mais la manière dont il a obtenu celle-ci n'est pas clairement explicitée. En revanche, Piotr Pavlenski détaille à nos confrères de Libé les raisons de ce choix : "C'est quelqu'un qui s'appuie en permanence sur les valeurs familiales, qui dit qu'il veut être le maire des familles et cite toujours en exemple sa femme et ses enfants. Mais il fait tout le contraire. Ça ne me dérange pas que les gens aient la sexualité qu'ils veulent, ils peuvent même baiser des animaux, pas de problème, mais ils doivent être honnêtes". Et d'enchérir : "Mais lui veut être le chef de la ville et il ment aux électeurs. Je vis désormais en France, je suis parisien, c'est important pour moi". Piotr Pavlenski dénonce "l'hypocrisie" de Benjamin Griveaux L'artiste activiste est réfugié en France depuis 2017. Agé de 35 ans, il s'était fait connaître la même année en incendiant la façade d'une succursale de la Banque de France, rappelle Le Figaro. Ce qui lui avait valu une condamnation en janvier 2019 à trois ans de prison, dont deux avec sursis. Cet opposant au régime russe est un habitué des actions coup de poing, notamment des performances automutilatrices. Piotr Pavlenski assure vouloir "dénoncer l'hypocrisie" de Benjamin Griveaux sur les valeurs familiales. Des valeurs familiales mises en avant encore une fois par l'ex-porte-parole du gouvernement, dans une déclaration enregistrée en début de matinée au siège de l'AFP, en présence de BFM Paris : "Cela va trop loin. C'est pourquoi j'ai décidé de retirer ma candidature. Cette décision me coûte mais mes priorités sont très claires, c'est d'abord ma famille". Cette fameuse vidéo a commencé à fuiter mercredi soir sur les réseaux sociaux. C'est notamment un tweet hier soir du député Joachim Son-Forget, relayant la vidéo des échanges intimes, qui l'a rendue encore plus visible. L'ex-membre LREM avait fait parler de lui récemment en annonçant sa candidature à la présidentielle de 2022.Le retrait de l'ex-candidat LREM de la campagne municipale à Paris intervient après la mise en ligne de la vidéo intime par Piotr Pavlenski. L'artiste russe explique son choix à Libération. Benjamin Griveaux a finalement jeté l'éponge. A l'origine de cette affaire, une vidéo privée à caractère sexuel diffusée le 1er février par Piotr Pavlenski. L'artiste russe a téléphoné à Libération jeudi soir. Il affirme au quotidien tenir cette vidéo d'une "source" qui avait une relation consentie avec Benjamin Griveaux. Mais la manière dont il a obtenu celle-ci n'est pas clairement explicitée. En revanche, Piotr Pavlenski détaille à nos confrères de Libé les raisons de ce choix : "C'est quelqu'un qui s'appuie en permanence sur les valeurs familiales, qui dit qu'il veut être le maire des familles et cite toujours en exemple sa femme et ses enfants. Mais il fait tout le contraire. Ça ne me dérange pas que les gens aient la sexualité qu'ils veulent, ils peuvent même baiser des animaux, pas de problème, mais ils doivent être honnêtes". Et d'enchérir : "Mais lui veut être le chef de la ville et il ment aux électeurs. Je vis désormais en France, je suis parisien, c'est important pour moi". Piotr Pavlenski dénonce "l'hypocrisie" de Benjamin Griveaux L'artiste activiste est réfugié en France depuis 2017. Agé de 35 ans, il s'était fait connaître la même année en incendiant la façade d'une succursale de la Banque de France, rappelle Le Figaro. Ce qui lui avait valu une condamnation en janvier 2019 à trois ans de prison, dont deux avec sursis. Cet opposant au régime russe est un habitué des actions coup de poing, notamment des performances automutilatrices. Piotr Pavlenski assure vouloir "dénoncer l'hypocrisie" de Benjamin Griveaux sur les valeurs familiales. Des valeurs familiales mises en avant encore une fois par l'ex-porte-parole du gouvernement, dans une déclaration enregistrée en début de matinée au siège de l'AFP, en présence de BFM Paris : "Cela va trop loin. C'est pourquoi j'ai décidé de retirer ma candidature. Cette décision me coûte mais mes priorités sont très claires, c'est d'abord ma famille". Cette fameuse vidéo a commencé à fuiter mercredi soir sur les réseaux sociaux. C'est notamment un tweet hier soir du député Joachim Son-Forget, relayant la vidéo des échanges intimes, qui l'a rendue encore plus visible. L'ex-membre LREM avait fait parler de lui récemment en annonçant sa candidature à la présidentielle de 2022.

Retrait de Benjamin Griveaux : un artiste russe revendique la diffusion de la vidéo

Affaire Griveaux : suivez en live les réactions et événements suite au retrait de Griveaux de la municipale 2020 à ParisAffaire Griveaux : suivez en live les réactions et événements suite au retrait de Griveaux de la municipale 2020 à Paris

Retrait de Benjamin Griveaux EN DIRECT : Sibeth Ndiaye dénonce les « boules puantes » et une « campagne de bassesse »…

« Je ne souhaite pas nous exposer davantage, ma famille et moi, quand tous les coups sont désormais permis », a-t-il dit en dénonçant « des attaques ignobles ».« Je ne souhaite pas nous exposer davantage, ma famille et moi, quand tous les coups sont désormais permis », a-t-il dit en dénonçant « des attaques ignobles ».

Benjamin Griveaux renonce à la Mairie de Paris après la diffusion d’images intimes à caractère sexuel

La campagne municipale à Paris a pris un tournant plutôt inattendu ce vendredi 14 février. Benjamin Griveaux a annoncé sa démission quelques heures après la diffusion de vidéos privées à caractère sexuel sur les réseaux sociaux. Dans la foulée, c’est son auteur, Piotr Pavlenski qui a revendiqué l...La campagne municipale à Paris a pris un tournant plutôt inattendu ce vendredi 14 février. Benjamin Griveaux a annoncé sa démission quelques heures après la diffusion de vidéos privées à caractère sexuel sur les réseaux sociaux. Dans la foulée, c’est son auteur, Piotr Pavlenski qui a revendiqué la mise en ligne auprès de Libération. L’artiste russe qui vit en France a expliqué précisément les raisons de sa démarche.

“Il ment aux électeurs” : Piotr Pavlenski justifie la diffusion des vidéos intimes de Griveaux | Valeurs actuelles

Benjamin Griveaux a retiré ce vendredi sa candidature à la mairie de Paris suite à la diffusion de vidéos et d'échanges à caractère sexuel. À l’origine de cet emballement sur les réseaux sociaux puis de la décision...Benjamin Griveaux a retiré ce vendredi sa candidature à la mairie de Paris suite à la diffusion de vidéos et d'échanges à caractère sexuel. À l’origine de cet emballement sur les réseaux sociaux puis de la décision...

Qui est Piotr Pavlenski, le fondateur du site qui a fait tomber Benjamin Griveaux ? - ladepeche.fr

Le candidat LREM s’est retiré de la course à la mairie de Paris après la diffusion d'une vidéo à caractère sexuel par Piotr Pavlenski. Qui est-il ?Le candidat LREM s’est retiré de la course à la mairie de Paris après la diffusion d'une vidéo à caractère sexuel par Piotr Pavlenski. Qui est-il ?

Qui est Piotr Pavlenski, qui revendique la diffusion d’une vidéo intime de Benjamin Griveaux ?

Alors que la classe politique apporte unanimement son soutien à l'ex-candidat LREM, la secrétaire d'État affirme qu'elle ne lui succèdera pas.Alors que la classe politique apporte unanimement son soutien à l'ex-candidat LREM, la secrétaire d'État affirme qu'elle ne lui succèdera pas.

Municipales à Paris : Schiappa ne remplacera pas Griveaux - Le Point

Rachida Dati, candidate LR à la mairie de Paris et donc ancienne adversaire de Benjamin Griveaux, dénonce en exclusivité sur franceinfo "les boules puantes démultipliées avec les réseaux sociaux".

"Les boules puantes sont démultipliées par les réseaux sociaux" : Rachida Dati prend acte du retrait de Benjamin Griveaux aux municipales à Paris

L'actualité et la culture vue par les Inrocks : actualité culturelle, actualité politique et de société, critiques d'albums et films, musique, cinéma et littérature. Tout un magazine culturel sur lesinrocks.comQuel que soit leur bord politique, de nombreuses personnalités ont qualifié <em>“d'ignoble”</em> et...

Retrait de Benjamin Griveaux : les réactions unanimes de la classe politique - Les Inrocks