1. Onoda, l'histoire vraie du soldat qui refusait de croire à la fin de la Seconde Guerre mondiale  LeHuffPost
  2. « Onoda, 10 000 nuits dans la jungle » : à la recherche du soldat perdu  Le Monde
  3. « Onoda » : Les dix mille nuits d’un soldat japonais oublié dans la jungle après la fin de la guerre  20 Minutes
  4. "Onoda": l'histoire vraie du soldat qui refusait de croire à la fin de la Seconde Guerre mondiale  Le HuffPost
  5. « Onoda », « Old », « A l'abordage »… Les films à l'affiche cette semaine  Le Monde
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Arthur Harari s’empare magnifiquement, pour son deuxième long-métrage, de l’histoire vraie du sous-lieutenant Onoda, retrouvé en 1974 sur l’île où il avait été envoyé en mission, aux Philippines, près de trente ans après la fin du conflit.Arthur Harari s’empare magnifiquement, pour son deuxième long-métrage, de l’histoire vraie du sous-lieutenant Onoda, retrouvé en 1974 sur l’île où il avait été envoyé en mission, aux Philippines, près de trente ans après la fin du conflit.

« Onoda, 10 000 nuits dans la jungle » : à la recherche du soldat perdu

Et aussi : « Digger », « Spirale. L’héritage de Saw », « Bloody Milkshake », « Sweet Thing », « A l’abordage » et « la Conspiration des belettes ». Ils sortent en salles le 21 juillet. « L’Obs » vous aide à choisir.Et aussi : « Digger », « Spirale. L’héritage de Saw », « Bloody Milkshake », « Sweet Thing », « A l’abordage » et « la Conspiration des belettes ». Ils sortent en salles le 21 juillet. « L’Obs » vous aide à choisir.

« Onoda », « Kaamelott », « Bonne Mère », « Louxor »… les films à voir (ou pas) cette semaine

Le réalisateur français Arthur Harari retrace dans « Onoda », en salle ce mercredi, les trente ans passés dans la jungle par un officier japonais à qui personne n’avait dit que la guerre &eLe réalisateur français Arthur Harari retrace dans « Onoda », en salle ce mercredi, les trente ans passés dans la jungle par un officier japonais à qui personne n’avait dit que la guerre &e

« Onoda » : Les dix mille nuits d’un soldat japonais oublié dans la jungle après la fin de la guerre

Au programme de nos recommandations pour la semaine du 22 juilelt : le portrait d’une mère courage à Marseille, l’histoire d’un...Au programme de nos recommandations pour la semaine du 22 juilelt : le portrait d’une mère courage à Marseille, l’histoire d’un...

Les films à voir cette semaine au cinéma : Bonne mère, Onoda, Louxor, DIgger, Kaamelott

Arthur Harari signe un biopic saisissant sur Hirō Onoda, un soldat japonais qui a combattu jusqu'en 1974, convaincu que la guerre n'était pas terminée.Arthur Harari signe un biopic saisissant sur Hirō Onoda, un soldat japonais qui a combattu jusqu'en 1974, convaincu que la guerre n'était pas terminée.

"Onoda": l'histoire vraie du soldat qui refusait de croire à la fin de la Seconde Guerre mondiale | Le HuffPost

Arthur Harari, brillant réalisateur français de « Diamant noir », se lance dans un film japonais. Un projet hors norme qui nous emmène dans la jungle des Philippines, à la rencontre des soldats d'un empire perdu. L'un des trésors du Festival de Cannes 2021.Arthur Harari, brillant réalisateur français de « Diamant noir », se lance dans un film japonais. Un projet hors norme qui nous emmène dans la jungle des Philippines, à la rencontre des soldats d'un empire perdu. L'un des trésors du Festival de Cannes 2021.

www.lesechos.fr

"Onoda" est un grand film de survie tiré de l'histoire vraie d'un soldat japonais caché sur une île et refusant d'admettre la fin de la Seconde Guerre mondiale."Onoda" est un grand film de survie tiré de l'histoire vraie d'un soldat japonais caché sur une île et refusant d'admettre la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Arthur Harari réalise un film captivant sur un soldat japonais qui refuse d'admette la fin de la guerre

Inspiré de l’histoire d’un soldat japonais oublié dans le Pacifique et incapable de renoncer au combat, le superbe film d’Arthur Harari retrace la croisade surréaliste d’un homme privé du droit de mourir.Inspiré de l’histoire d’un soldat japonais oublié dans le Pacifique et incapable de renoncer au combat, le superbe film d’Arthur Harari retrace la croisade surréaliste d’un homme privé du droit de mourir.

«Onoda», vénère de la guerre – Libération