1. Limoges : deux frères interpellés après des violences envers des policiers et des pompiers  franceinfo
  2. Violences à Limoges : plusieurs interpellations dont "un espoir du basket français", selon la police  Actu Orange
  3. Limoges : quatre personnes, dont «un espoir du basket français», interpellées à la suite d'émeutes urbaines  Le Figaro
  4. Quatre interpellations après les violences urbaines du Val de l'Aurence à Limoges, dont « un espoir du basket français » - Limoges (87000)  lepopulaire.fr
  5. Limoges : deux frères interpellés pour avoir participé aux violences sur des policiers au Val de l'Aurence  France Bleu
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Ils ont reconnu les faits et ont été déférés devant la justice. Le plus âgé est un espoir du basket français.Ils ont reconnu les faits et ont été déférés devant la justice. Le plus âgé est un espoir du basket français.

Limoges : deux frères interpellés après des violences envers des policiers et des pompiers

Après une semaine plus qu'agitée dans le quartier du Val de l'Aurence à Limoges en raison de violences urbaines, la police nationale a procédé à quatre interpellations, dont deux auteurs présumés, déférés devant la justice ce vendredi.Après une semaine plus qu'agitée dans le quartier du Val de l'Aurence à Limoges en raison de violences urbaines, la police nationale a procédé à quatre interpellations, dont deux auteurs présumés, déférés devant la justice ce vendredi.

Quatre interpellations après les violences urbaines du Val de l'Aurence à Limoges, dont « un espoir du basket français » - Limoges (87000)

Access Denied

twitter.com

twitter.com

twitter.com

twitter.com

Le quartier sensible du Val de l'Aurence a été secoué par deux nuits d'affrontements entre jeunes et forces de l'ordre, en milieu de semaine. Après les heurts survenus de lundi à mercredi à Limoges, la police nationale de Haute-Vienne a ainsi plusieurs interpellations, samedi 6 août.Selon un communiqué de la police nationale, "deux frères habitant le quartier du Val de l’Aurence" ont été interpellés en marge de ces violences. Parmi eux, figure selon la même "un jeune majeur de 21 ans, espoir du basket français rentrant des États-Unis", jusque là inconnu des services de police.. Ce dernier a reconnu être auteur de jets de projectiles en direction des policiers, relaie notamment France Bleu Limousin. Son frère, un mineur de 17 ans, a lui reconnu avoir tenté de détruire une caméra de surveillance à coups de pierre. Le calme est revenu jeudi dans le quartier du Val de l'Aurence à Limoges, théâtre d'affrontements lors des deux nuits précédentes entre des dizaines de jeunes encagoulés et les forces de l'ordre, indique jeudi la préfecture de Haute-Vienne. Dans les nuits de lundi à mercredi, ce quartier classé prioritaire avait été le théâtre d'affrontements entre des dizaines de jeunes et les forces de l'ordre. Un CRS avait été légèrement blessé par un tir de mortier, trois voitures brûlées. Les affrontements avaient débuté après l'arrivée de pompiers épaulés par la police pour éteindre un feu de voiture, accueillis par des jets de cocktails Molotov, de mortiers d'artifice et de projectiles en tous genres. Le quartier sensible du Val de l'Aurence a été secoué par deux nuits d'affrontements entre jeunes et forces de l'ordre, en milieu de semaine. Après les heurts survenus de lundi à mercredi à Limoges, la police nationale de Haute-Vienne a ainsi plusieurs interpellations, samedi 6 août.Selon un communiqué de la police nationale, "deux frères habitant le quartier du Val de l’Aurence" ont été interpellés en marge de ces violences. Parmi eux, figure selon la même "un jeune majeur de 21 ans, espoir du basket français rentrant des États-Unis", jusque là inconnu des services de police.. Ce dernier a reconnu être auteur de jets de projectiles en direction des policiers, relaie notamment France Bleu Limousin. Son frère, un mineur de 17 ans, a lui reconnu avoir tenté de détruire une caméra de surveillance à coups de pierre. Le calme est revenu jeudi dans le quartier du Val de l'Aurence à Limoges, théâtre d'affrontements lors des deux nuits précédentes entre des dizaines de jeunes encagoulés et les forces de l'ordre, indique jeudi la préfecture de Haute-Vienne. Dans les nuits de lundi à mercredi, ce quartier classé prioritaire avait été le théâtre d'affrontements entre des dizaines de jeunes et les forces de l'ordre. Un CRS avait été légèrement blessé par un tir de mortier, trois voitures brûlées. Les affrontements avaient débuté après l'arrivée de pompiers épaulés par la police pour éteindre un feu de voiture, accueillis par des jets de cocktails Molotov, de mortiers d'artifice et de projectiles en tous genres.

Violences à Limoges : plusieurs interpellations dont "un espoir du basket français", selon la police

Le jeune basketteur de 21 ans, inconnu des services et rentrant des Etats-Unis, a reconnu avoir jeté des projectiles vers des policiers.Le jeune basketteur de 21 ans, inconnu des services et rentrant des Etats-Unis, a reconnu avoir jeté des projectiles vers des policiers.

Violences urbaines à Limoges : un «espoir du basket français» interpellé - Le Parisien

La police nationale de la Haute-Vienne a indiqué que 4 personnes avaient été interpellées lors des violences à Limoges, dont un "jeune majeur de 21 ans, espoir du basket français."La police nationale de la Haute-Vienne a indiqué que 4 personnes avaient été interpellées lors des violences à Limoges, dont un "jeune majeur de 21 ans, espoir du basket français."

Un "espoir du basket français" interpellé lors des violences à Limoges

Dans la nuit de lundi à mardi, les heurts ont duré près de cinq heures dans le quartier du Val de l'Aurence à Limoges. Le calme est revenu ce jeudi.Dans la nuit de lundi à mardi, les heurts ont duré près de cinq heures dans le quartier du Val de l'Aurence à Limoges. Le calme est revenu ce jeudi.

Limoges: deux nuits d'affrontements entre policiers et jeunes d'un quartier prioritaire

Dans la nuit de lundi à mardi, les heurts ont duré près de cinq heures dans le quartier du Val de l'Aurence à Limoges. Le calme est revenu ce jeudi.Dans la nuit de lundi à mardi, les heurts ont duré près de cinq heures dans le quartier du Val de l'Aurence à Limoges. Le calme est revenu ce jeudi.

Limoges: deux nuits d'affrontements entre policiers et jeunes d'un quartier prioritaire

Quatre interpellations – parmi lesquelles celles de deux frères – ont été réalisées vendredi 5 août, dans le cadre des violences infligées à des pompiers et à des policiers en début de semaine.Quatre interpellations – parmi lesquelles celles de deux frères – ont été réalisées vendredi 5 août, dans le cadre des violences infligées à des pompiers et à des policiers en début de semaine.

Policiers violentés à Limoges : deux frères interpellés - Valeurs actuelles

www.francebleu.fr

Le dispositif de sécurité renforcé a porté ses fruitsLe dispositif de sécurité renforcé a porté ses fruits

Retour au calme à Limoges après deux nuits de violences urbaines

Un quartier sensible de la ville est depuis ce lundi soir le théâtre de heurts entre jeunes adolescents et forces de l'ordre. Le maire évoque des dealers organisés autour de bandes de Mahorais qu...Un quartier sensible de la ville est depuis ce lundi soir le théâtre de heurts entre jeunes adolescents et forces de l'ordre. Le maire évoque des dealers organisés autour de bandes de Mahorais qui veulent prendre la tête du Val de l'Aurence. Un quartier prioritaire de la ville de Limoges (87) est...

Violences urbaines à Limoges : Affrontements entre jeunes Mahorais et forces de l'ordre depuis deux nuits

Extrait ▶️ 1m46s - Des renforts de CRS sont arrivés à Limoges. Depuis deux nuits, des violences urbaines se déroulent à l'intérieur d'un quartier sensible. Lundi soir, des dizaines de voyous ont affronté la police. Deux suspects ont été interpellés.Avec un seau d'eau, un riverain tente d'éteindre un engin de chantier en feu. Tout près de là, des pompiers et des policiers viennent d'être piégés dans un guet-apens. Une trentaine de jeunes leur ont jeté des cocktails Molotov. Au sol, une habitante filme, mardi, les bombes lacrymogènes des forces de l'ordre et les pavés lancés par leurs agresseurs. Pour Éric Marrocq, syndicat Alliance Police Nationale, les jeunes du quartier avaient planifié leur attaque. "Tout a été fait pour nuire aux policiers, les blesser voire même les tuer. On a des scènes de guérillas urbaines à Limoges. Et c'est inacceptable", précise ce policier. Le Val de l'Aurence est un quartier populaire et sensible. Les affrontements sur fonds de trafic de drogue y sont désormais fréquents.Émile Roger Lombertie, maire (Les Républicains) de Limoges (Haute-Vienne), dresse d'ailleurs un portrait très sombre de la cité. Les violences des deux dernières nuits désolent en tout cas les associations du quartier. Elles tentent tous les jours de sortir certaines jeunes de la délinquance. Il n'est pas question, pour l'État de voir ces scènes de violence se reproduire. Des renforts de CRS seront donc mobilisés ces prochaines heures. Plusieurs associations de quartier ont lancé un appel au calme, avec l'espoir que tous les jeunes l'écouteront. TF1 | Reportage G. Brenier, E. Sarre

www.tf1.fr

Dans la nuit de lundi à mardi, de violents affrontements ont eu lieu à Limoges (Haute-Vienne), entre un groupe de jeunes, et des pompiers et policiers.Dans la nuit de lundi à mardi, de violents affrontements ont eu lieu à Limoges (Haute-Vienne), entre un groupe de jeunes, et des pompiers et policiers. Ces derniers s’étaient rendus sur place pour un véhicule brûlé. Aucun blessé n’est à déplorer.

Limoges : des policiers et pompiers attaqués par une quarantaine d'individus | CNEWS

Le quartier du Val de l’Aurence à Limoges a été le théâtre d’affrontements entre des dizaines de jeunes encagoulés et les forces de l’ordre, dans les nuits de lundi à mardi et mardi à mercredi.DurantLe quartier du Val de l’Aurence à Limoges a été le théâtre d’affrontements entre des dizaines de jeunes encagoulés et les forces de l’ordre, dans les nuits de lundi à mardi et mardi à mercredi.Durant

Limoges : deux nuits d’affrontements entre jeunes et policiers - Charente Libre.fr

Une centaine de jeunes ont pris part à des affrontements avec les forces de l’ordre dans la nuit de mardi à mercredi. Un policier a été légèrement blessé par un tir de mortier et deux personnes ontUne centaine de jeunes ont pris part à des affrontements avec les forces de l’ordre dans la nuit de mardi à mercredi. Un policier a été légèrement blessé par un tir de mortier et deux personnes ont

Limoges : deuxième nuit d’affrontements entre forces de l’ordre et jeunes, un policier blessé

[VIDÉO] ▶️ La ville de Limoges connaît depuis le début du mois d'août des nuits de violences urbaines. Selon la police à TF1-LCI, plusieurs effectifs des forces de l'ordre ont été pris pour cible. Des véhicules ont été détruits. · Police, justice et faits divers : Que se passe-t-il à Limoges, touchée par des nuits de violences urbaines ?.[VIDÉO] - La ville de Limoges connaît depuis le début du mois d'août des nuits de violences urbaines. Selon la police à TF1-LCI, plusieurs effectifs des forces de l'ordre ont été pris pour cible. Des véhicules ont été détruits.

www.tf1info.fr

ouest-france.fr

Une quarantaine d'individus ont affronté les forces de l'ordre dans la nuit de lundi à mardi, dans le quartier du Val de l'Aurence.Une quarantaine d'individus ont affronté les forces de l'ordre dans la nuit de lundi à mardi, dans le quartier du Val de l'Aurence.

Limoges : des pompiers et policiers pris à partie

Le quartier a connu deux nuits de violences consécutives. Une compagnie de CRS est sur place. Le quartier a connu deux nuits de violences consécutives. Une compagnie de CRS est sur place.

Limoges : les forces de l'ordre visées par des tirs de mortier dans le quartier du Val de l’Aurence

Les affrontements avec une trentaine de jeunes ont duré environ 5 heures. La présence de barricades improvisées sur les lieux de l’altercation laissent penser à un guet-apens.

Limoges. Pris dans un guet-apens, des policiers et des pompiers victimes de tirs de projectiles

Just a moment...

Des sapeurs-pompiers et policiers ont été la cible de tirs de projectiles dans la nuit du lundi 1er au mardi 2 août alors que les sapeurs-pompiers intervenaient sur un véhicule en feu dans le quartier du Val de l’Aurence sud à Limoges. Les affrontements étant le fait d’une quarantaine de personnes encagoulées au plus fort de l’incident ont duré près de 5 heures. Ces individus ont également mis le feu à deux autres véhicules en empêchant les pompiers d’intervenir.

SECURISATION DU QUARTIER DU VAL DE L’AURENCE | Ville de Limoges

BORDEAUX : Le quartier du Val de l'Aurence à Limoges a été le théâtre d'affrontements entre des dizaines de jeunes encagoulés et les forces de l'ordre, dans les nuits de lundi à mardi et mardi à mercredi, a-t-on appris mercredi auprès des autorités. Durant la nuit de mardi à mercredi, un policier de la CRS-8 a été légèrement blessé par un tir de mortier et deux individus ont été interpellés, a précisé le secrétaire général de la préfecture de la Haute-Vienne Jean-Philippe Aurignac.BORDEAUX : Le quartier du Val de l'Aurence à Limoges a été le théâtre d'affrontements entre des dizaines de jeunes encagoulés et les forces de l'ordre, dans les nuits de lundi à mardi et mardi à mercredi, a-t-on appris mercredi auprès des autorités. Durant la nuit de mardi à mercredi, un policier de la CRS-8 a été légèrement blessé par un tir de mortier et deux individus ont été interpellés, a précisé le secrétaire général de la préfecture de la Haute-Vienne Jean-Philippe Aurignac.

Limoges : deux nuits d'affrontements entre policiers et jeunes d'un quartier prioritaire | Arabnews fr

Linfo.re - Des policiers et des pompiers ont été agressés dans le quartier du Val de l’Aurence, à Limoges en début de semaine. Deux frères de 17 et 21 ans ont été...Des policiers et des pompiers ont été agressés dans le quartier du Val de l’Aurence, à Limoges en début de semaine. Deux frères de 17 et 21 ans ont été interpellés.

Policiers et pompiers agressés à Limoges : deux frères arrêtés - LINFO.re - France, Faits divers

francelive.fr

Les forces de l’ordre ont été attirées dans un quartier sensible de Limoges et ont été la cible de plusieurs tirs de mortiers et de jets de projectiles.Les forces de l’ordre ont été attirées dans un quartier sensible de Limoges et ont été la cible de plusieurs...

Limoges : des pompiers et des policiers attaqués lors d’un guet-apens