1. Le chiffre de l'inflation américaine n'a pas suffi, le Cac 40 a fini dans le rouge plombé par le luxe  Investir
  2. Le debrief Bourse du 14 septembre : le luxe plombe encore le CAC 40  Boursorama
  3. La Bourse de Paris à nouveau lestée par le luxe (-0,36%)  Actu Orange
  4. Le Cac 40 prudent avant les chiffres de l’inflation américaine, le luxe sous pression  Investir
  5. La Bourse de Paris se replie (-0,67%) plombée par le luxe  Boursorama
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Un temps rassuré par les chiffres de l’inflation américaine en août, le Cac 40 a ensuite repiqué du nez, pour...Un temps rassuré par les chiffres de l’inflation américaine en août, le Cac 40 a ensuite repiqué du nez, pour...

Le chiffre de l'inflation américaine n'a pas suffi, le Cac 40 a fini dans le rouge plombé par le luxe, Actualité des marchés - Investir-Les Echos Bourse

14/09/2021 18:23:28 : Malgré une inflation américaine moins forte que prévu, la Bourse de Paris n'est pas parvenu à réduire ses pertes.  Les investisseurs restent en effet sur leurs gardes face à la recrudescence des cas de Covid-19 dans le...

Vidéo - Le debrief Bourse du 14 septembre : le luxe plombe encore le CAC 40 - 14/09/2021 18:23:28 - Boursorama

La Bourse de Paris a fini en baisse de 0,36% mardi en dépit de la décélération de l'inflation aux Etats-Unis, le secteur du luxe ayant pesé sur la cote, tout comme la veille.La Bourse de Paris a fini en baisse de 0,36% mardi en dépit de la décélération de l'inflation aux Etats-Unis, le secteur du luxe ayant pesé sur la cote, tout comme la veille.

La Bourse de Paris à nouveau lestée par le luxe (-0,36%)

403 Forbidden

s.brsimg.com

Cac 40 : Le secteur du luxe sous pression avec la Chine, le CAC lâche du lest - BFM Bourse

La Bourse de Paris a fini en baisse de 0,36% mardi en dépit de la décélération de l'inflation aux Etats-Unis, le secteur du luxe ayant pesé sur la cote, tout comme la veille.L'indice CAC 40 a cédé 23,96 points à 6.652,97 points au lendemain d'un petit rebond de 0,20%.

Le CAC 40 à nouveau lesté par le luxe | Le Revenu