1. «Thérapies de conversion»: les députés débattront d'un texte LREM en octobre  Le Figaro
  2. C'est quoi les "thérapies de conversion", visées par une mission demandée par Marlène Schiappa ?  LaDepeche.fr
  3. Homophobie : Marlène Schiappa confie à la Miviludes une mission sur les « thérapies de conversion »  20 Minutes
  4. « Thérapies de conversion » vers l’hétérosexualité: vers une proposition de loi pour les interdire ?  Ouest-France
  5. [EXCLU] La loi visant à interdire les "thérapies de conversion" inscrite à l'Assemblée nationale  TÊTU
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Une proposition de loi LREM interdisant les «thérapies de conversion» sera débattue en octobre par les députés.Une proposition de loi LREM interdisant les «thérapies de conversion» sera débattue en octobre par les députés.

«Thérapies de conversion» : les députés débattront d'un texte LREM en octobre

ouest-france.fr

Marlène Schiappa vient d'annoncer avoir confié une mission à la Miviludes (organe de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) sur les Marlène Schiappa vient d'annoncer avoir confié une mission à la Miviludes (organe de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) sur les "thérapies de conversion" envers les personnes LGBT+. 

www.ladepeche.fr

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires va se pencher sur ces pratiques qui visent à imposer l’hétérosexualité aux personnes LGBT+La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires va se pencher sur ces pratiques qui visent à imposer l’hétérosexualité aux personnes LGBT+

Homophobie : Marlène Schiappa confie à la Miviludes une mission sur les « thérapies de conversion »

Les députés vont se pencher en octobre sur une proposition de loi qui prévoit la création d’un délit spécifique punissable de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende, voire trois ans d’emprisonnement et à 45 000 euros d’amende lorsqu’il s’agit d’un mineur.Les députés vont se pencher en octobre sur une proposition de loi qui prévoit la création d’un délit spécifique punissable de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende, voire trois ans d’emprisonnement et à 45 000 euros d’amende lorsqu’il s’agit d’un mineur.

Bientôt une loi pour interdire les « thérapies de conversion » ?

INFO TÊTU - La proposition de loi visant à interdire les "thérapies de conversion" des homosexuels a enfin trouvé une place dans l'agenda parlementaire.INFO TÊTU - La proposition de loi visant à interdire les "thérapies de conversion" des homosexuels a enfin trouvé une place dans l'agenda parlementaire.

[EXCLU] La loi visant à interdire les "thérapies de conversion" inscrite à l'Assemblée nationale - TÊTU

Ces thérapies visent à imposer l’hétérosexualité aux personnes lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT+). Ces thérapies visent à imposer l’hétérosexualité aux personnes lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT+).

«Thérapies de conversion» : Schiappa confie une mission à l’organisme de lutte contre les dérives sectaires - Le Parisien

Info Hyères « Thérapies de conversion » vers lhétérosexualité vers une proposition de loi... HyèresInfo Hyères « Thérapies de conversion » vers lhétérosexualité vers une proposition de loi... Hyères

« Thérapies de conversion » vers l’hétérosexualité: vers une proposition de loi pour les - Hyères.maville.com