1. L’extrême droite peut-elle saboter la primaire écologiste ?  Ouest-France
  2. Primaire des écologistes: le PS et LFI rêvent d'une victoire de Sandrine Rousseau  Le Figaro
  3. Présidentielle : les "trolls" peuvent-ils vraiment fausser le résultat des primaires ?  L'Express
  4. Présidentielle 2022 : la primaire écologiste menacée d'ingérence ?  LCI
  5. Primaire des écologistes: Éric Piolle, le candidat qui mise sur le fond et sur une mobilisation discrète du terrain  Le Figaro
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités

ouest-france.fr

Anne Hidalgo, qui vient tout juste d’officialiser sa candidature à l’élection présidentielle, et Jean-Luc Mélenchon sont du même avis au sujet de l’ex-porte-parole d’EELV. Mais pour des raisons bien différentes.Anne Hidalgo, qui vient tout juste d’officialiser sa candidature à l’élection présidentielle, et Jean-Luc Mélenchon sont du même avis au sujet de l’ex-porte-parole d’EELV. Mais pour des raisons bien différentes.

Primaire des écologistes: le PS et LFI rêvent d’une victoire de Sandrine Rousseau

Ces scrutins ouverts aux sympathisants peuvent être faussés par l'ingérence d'adversaires politiques. Le risque, théorique, ne s'est jamais concrétisé.Ces scrutins ouverts aux sympathisants peuvent être faussés par l'ingérence d'adversaires politiques. Le risque, théorique, ne s'est jamais concrétisé.

L'Express - Actualités Politique, Monde, Economie et Culture

CONTRÔLES - Alors que des militants d'extrême droite ont menacé de participer à la primaire écologiste pour influencer le résultat et voter en faveur de Sandrine Rousseau, le parti assure que tout a été fait pour limiter les risques d'ingérence.#Politique: CONTRÔLES - Alors que des militants d'extrême droite ont menacé de participer à la primaire écologiste pour influencer le résultat et voter en faveur de Sandrine Rousseau, le parti assure que tout a été fait pour limiter les risques d'ingérence.

Présidentielle 2022 : la primaire écologiste menacée d'ingérence ? | LCI

Le porte-parole du RN, Sébastien Chenu, a pourtant annoncé son intention de voter Sandrine Rousseau au premier tour de la primaire entre le 16 et le 19 septembre.Le porte-parole du RN, Sébastien Chenu, a pourtant annoncé son intention de voter Sandrine Rousseau au premier tour de la primaire entre le 16 et le 19 septembre.

Primaire écologiste: EELV ne craint pas l'ingérence de l'extrême droite | Le HuffPost