1. Afghanistan : comment le Qatar s'est replacé au centre du jeu diplomatique  Le Monde
  2. Rhône. Afghanistan : la famille de Shapour de retour à Lyon  Le Progrès
  3. "C'était comme l'enfer" : des Afghans arrivés à Besançon après avoir fui les talibans se confient  France 3 Bourgogne-Franche-Comté
  4. Afghanistan : le Qatar réclame un accord « clair » avec les talibans pour exploiter l'aéroport de Kaboul  Le Monde
  5. Afghanistan : plusieurs Français évacués arrivés à Paris  Actu Orange
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Depuis la chute de Kaboul, l’émirat est un passage obligé pour les contacts avec les talibans et les négociations  sur les évacuations d’Afghans menacés.Depuis la chute de Kaboul, l’émirat est un passage obligé pour les contacts avec les talibans et les négociations  sur les évacuations d’Afghans menacés.

Afghanistan : comment le Qatar s’est replacé au centre du jeu diplomatique

Le commerçant lyonnais, qui était bloqué à Kaboul depuis la prise de pouvoir des talibans, est arrivé en gare de Lyon-Part-Dieu lundi 13 septembre vers 23 heures.

Rhône. Afghanistan : la famille de Shapour de retour à Lyon

Pour ces Français, le voyage s'est fait en deux temps, avec une premier arrêt au Qatar. Ils sont quarante-neuf au total. Des Français, ainsi que leurs proches, sont arrivés lundi à Paris après avoir été évacués d'Afghanistan. Leur vol est arrivé à l'aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle en ce début de semaine en provenance de Doha, au Qatar, où ils s'étaient rendus après avoir quitté l'Afghanistan, tombé aux mains des talibans, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.  "Un vol affrété par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères transportant ces ressortissants et leurs ayants droit évacués est arrivé à l'aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle ce lundi en début d'après-midi", selon un communiqué du ministère qui remercie le Qatar pour son "aide déterminante". Paris a lancé des opérations d'évacuation à partir du 17 août, après la chute de Kaboul, la capitale afghane. Grâce à ce dispositif, "plus d'une centaine de Français et plus de 2.600 Afghans ont rejoint le sol français", souligne le Quai d'Orsay. Le Qatar et la Turquie gèrent conjointement l'aéroport de Kaboul depuis le départ des soldats américains fin août. Ce lundi, un premier vol commercial international a atterri à Kaboul, un des signes de normalisation du pays après le retour au pouvoir des talibans. Pour ces Français, le voyage s'est fait en deux temps, avec une premier arrêt au Qatar. Ils sont quarante-neuf au total. Des Français, ainsi que leurs proches, sont arrivés lundi à Paris après avoir été évacués d'Afghanistan. Leur vol est arrivé à l'aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle en ce début de semaine en provenance de Doha, au Qatar, où ils s'étaient rendus après avoir quitté l'Afghanistan, tombé aux mains des talibans, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.  "Un vol affrété par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères transportant ces ressortissants et leurs ayants droit évacués est arrivé à l'aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle ce lundi en début d'après-midi", selon un communiqué du ministère qui remercie le Qatar pour son "aide déterminante". Paris a lancé des opérations d'évacuation à partir du 17 août, après la chute de Kaboul, la capitale afghane. Grâce à ce dispositif, "plus d'une centaine de Français et plus de 2.600 Afghans ont rejoint le sol français", souligne le Quai d'Orsay. Le Qatar et la Turquie gèrent conjointement l'aéroport de Kaboul depuis le départ des soldats américains fin août. Ce lundi, un premier vol commercial international a atterri à Kaboul, un des signes de normalisation du pays après le retour au pouvoir des talibans.

Afghanistan : plusieurs Français évacués arrivés à Paris

Leur vol a atterri lundi à l’aéroport de RoissyLeur vol a atterri lundi à l’aéroport de Roissy

49 Français et leurs familles rapatriés de Kaboul - midilibre.fr

49 Français et leurs proches sont finalement rentrés en France lundi, après avoir été bloqués à Kaboul. L'une de ces familles était partie cet été en vacances en Afghanistan. Elle a enfin pu reposer le pied sur le sol français.49 Français et leurs proches sont finalement rentrés en France lundi, après avoir été bloqués à Kaboul. L'une de ces familles était partie cet été en vacances en Afghanistan. Elle a enfin pu reposer le pied sur le sol français.

"On est très contents": une famille lyonnaise de retour après des semaines en Afghanistan

Interlocuteur direct des talibans et incontournable dans l’évacuation des civils afghans et ressortissants occidentaux, l’émirat a acquis une nouvelle stature.Interlocuteur direct des talibans et incontournable dans l’évacuation des civils afghans et ressortissants occidentaux, l’émirat a acquis une nouvelle stature.

En Afghanistan, retour sur investissements pour le Qatar – Libération

Une nouvelle opération d’évacuation concernant 49 ressortissants français et leurs ayants droit a eu lieu entre Kaboul et Doha, a annoncé lundi le gouvernement français.Une nouvelle opération d’évacuation concernant 49 ressortissants français et leurs ayants droit a eu lieu entre Kaboul et Doha, a annoncé lundi le gouvernement français.

Un nouveau groupe de ressortissants français évacué d’Afghanistan - Sputnik France

Bloqués en Afghanistan, où ils passaient leurs vacances d’été, les membres d’une famille ont bien failli rester bloqués suite à l’arrivée des talibans. Ils sont enfin rentrés à Lyon (Rhône), le 13 septembre au soir.Bloqués en Afghanistan, où ils passaient leurs vacances d’été, les membres d’une famille ont bien failli rester bloqués suite à l’arrivée des talibans. Ils sont enfin rentrés à Lyon (Rhône), le 13 septembre au soir.

Afghanistan : une famille enfin de retour à Lyon

Sans accord «clair» avec les Talibans, le Qatar risque de cesser d’exploiter l’aéroport de Kaboul. L’État du Golf avait beaucoup œuvré pour permettre sa réouverture.Sans accord «clair» avec les Talibans, le Qatar risque de cesser d’exploiter l’aéroport de Kaboul. L’État du Golf avait beaucoup œuvré pour permettre sa réouverture.

Afghanistan - L’aéroport de Kaboul en sursis sans accord «clair» entre les Talibans et le Qatar - 20 minutes

Le Qatar, médiateur clé dans la crise afghane, a prévenu mardi qu’il n’endosserait aucune « responsabilité » dans l’exploitation de l’aéroport de Kaboul sans un accord « clair » conclu, notamment avec les talibans, concernant les activités de celui-ci. Le Qatar, médiateur clé dans la crise afghane, a prévenu mardi qu’il n’endosserait aucune « responsabilité » dans l’exploitation de l’aéroport de Kaboul sans un accord « clair » conclu, notamment avec les talibans, concernant les activités de celui-ci.

Le Qatar n'exploitera pas l’aéroport de Kaboul sans accord « clair » avec les talibans | La Presse

Le Qatar a prévenu mardi qu’il n’endosserait aucune «responsabilité» dans l’exploitation de l’aéroport de Kaboul sans un accord «clair» conclu.Le Qatar a prévenu mardi qu’il n’endosserait aucune «responsabilité» dans l’exploitation de l’aéroport de Kaboul sans un accord «clair» conclu.

Le Qatar cessera d’exploiter l’aéroport de Kaboul sans accord «clair» avec les talibans | JDM

m1.quebecormedia.com

"Nous avons besoin d'être certains que tout est abordé de manière très claire, autrement (...) nous ne serons pas capables"Nous avons besoin d'être certains que tout est abordé de manière très claire, autrement (...) nous ne serons pas capables

Sans accord "clair" avec les talibans, le Qatar cessera d'exploiter l'aéroport de Kaboul