1. Affaire Benalla : L’ex-chargé de mission de l’Elysée confronté à ses mensonges par la juge  20minutes.fr
  2. Affaire Benalla : l’ex-chargé de mission de l’Elysée confronté à ses mensonges par la juge  Yahoo Actualités
  3. Alexandre Benalla, ce «sans-grade» qui faisait autorité  Le Figaro
  4. Alexandre Benalla : « Le président avait une confiance supérieure en moi »  Le Point
  5. Procès Benalla : «Un téléphone perdu et retrouvé, cela arrive à tout le monde»  Libération
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Au deuxième jour de son procès, Alexandre Benalla a été mis en difficulté par la juge qui l’interrogeait sur la disparition troublante de son téléphone portable avant son placement en garde à vAu deuxième jour de son procès, Alexandre Benalla a été mis en difficulté par la juge qui l’interrogeait sur la disparition troublante de son téléphone portable avant son placement en garde à v

Affaire Benalla : L’ex-chargé de mission de l’Elysée confronté à ses mensonges par la juge

PROCES - Au deuxième jour de son procès, Alexandre Benalla a été mis en difficulté par la juge qui l’interrogeait sur la disparition troublante de son téléphone portable avant son placement en garde à vuePROCES - Au deuxième jour de son procès, Alexandre Benalla a été mis en difficulté par la juge qui l’interrogeait sur la disparition troublante de son téléphone portable avant son placement en garde à vue

Affaire Benalla : l’ex-chargé de mission de l’Elysée confronté à ses mensonges par la juge

Au deuxième jour de son procès, l’ex-chargé de mission de l’Élysée est apparu comme la vraie autorité hiérarchique du Château en matière de sécurité.Au deuxième jour de son procès, l’ex-chargé de mission de l’Élysée est apparu comme la vraie autorité hiérarchique du Château en matière de sécurité.

Alexandre Benalla : « Le président avait une confiance supérieure en moi » - Le Point

L’ancien homme à tout faire de l’Elysée, qui comparaît au tribunal correctionnel pour des violences lors du 1er mai 2018, l’utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques et port d’arme, est soupçonné d’avoir fait disparaître des SMS.L’ancien homme à tout faire de l’Elysée, qui comparaît au tribunal correctionnel pour des violences lors du 1er mai 2018, l’utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques et port d’arme, est soupçonné d’avoir fait disparaître des SMS.

Procès Benalla : «Un téléphone perdu et retrouvé, cela arrive à tout le monde» – Libération