1. Des gélules de matière fécale contre la dépression, une piste intéressante selon un gastro-entérologue - LCI  LCI
  2. Le futur des anti-dépresseurs ? La matière fécale humaine !  consoGlobe
  3. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Actualités Bien-être : EXPÉRIENCE - Au Canada, des chercheurs de deux universités mènent parallèlement une étude visant à tester l'efficacité de la transplantation fécale dans le traitement de la dépression et de l'anxiété. Nous avons demandé à Harry Sokol, hépato-gastro-entérologue à l'hôpital Saint-Antoine (AP-HP), si l'ingestion des déjections d'une personne saine pouvait vraiment constituer une piste sérieuse.#Bien-être : EXPÉRIENCE - Au Canada, des chercheurs de deux universités mènent parallèlement une étude visant à tester l'efficacité de la transplantation fécale dans le traitement de la dépression et de l'anxiété. Nous avons demandé à Harry Sokol, hépato-gastro-entérologue à l'hôpital Saint-Antoine (AP-HP), si l'ingestion des déjections d'une personne saine pouvait vraiment constituer une piste sérieuse.

Des gélules de matière fécale contre la dépression, une piste intéressante selon un gastro-entérologue - LCI

Des chercheurs canadiens étudient une piste étonnante : faire ingérer des matières fécales pour soigner dépression et anxiété.Des chercheurs canadiens étudient une piste étonnante : faire ingérer des matières fécales pour soigner dépression et anxiété.

Le futur des anti-dépresseurs ? La matière fécale humaine !

1.1K Partages La FDA a décidé de suspendre les essais cliniques de greffes de matière fécale. Cette technique avait permis de soigner des patients souffrant de troubles digestifs dus à un déséquilibre de la flore bactérienne. La mort d’un patient est la cause de cette suspension. Il y a quelques années, de nombreuses découvertes affirmant […]

Les tests de transplantation fécale pour des soins intestinaux ont été interrompus après la mort d’un patient

La greffe de matière fécale est une technique permettant de transférer des bactéries intestinales d'une personne en santé vers une personne malade. Bien que ce procédé soit prometteur pour traiter de nombreux problèmes liés à l'intestin, des chercheurs se rendent maintenant compte que tous les donneurs ne sont pas égaux, et que les selles de certains ont une valeur beaucoup plus grande que d'autres.

Greffe de matières fécales : toutes les selles ne se valent pas | ICI Radio-Canada.ca